Théorie de la Synchronicité: La Route du Temps

Publié le par Little Némo

Le hasard en questions

Le hasard en questions

notre liberté n’est pas une illusion, nous faisons réellement des choix dans nos vies qui ne dépendent pas que du passé.

deux hypothèses conduisent à faire émerger le rôle très important de l’intention authentique (libre) dans la réalisation d’un destin individuel. Le pouvoir de l’intention réside dans la capacité d’un être humain à relever instantanément les probabilités d’occurence d’un destin choisi, au dépend d’un autre destin devenant alors moins probable. Tous les futurs potentiels d’un individu ou d’une collectivité évoluent simultanément en fonction de leurs probabilités à l’intérieur d’un “Arbre de Vie” personnel ou collectif.

La seconde causalité, inverse de la causalité habituelle ou encore rétrocausale, nous explique comment certaines causes peuvent parfois dériver de leurs effets, alors que les effets sont censés habituellement dériver des causes. Il s’agit d’une influence du futur sur le présent qui n’est possible que dans un univers déjà réalisé où un déterminisme inversé est à l’oeuvre, analogue à la cosmologie top-down de Stephen Hawking.

Il s’ensuit que les probabilités d’occurence de certains effets, une fois grandies par l’intention, peuvent remonter le temps pour augmenter dans notre futur immédiat les probabilités d’émergence d’opportunités qui semblent en être les causes. Cela se traduit par des coincidences ou par la manifestation d’un hasard synchrone chargé de sens et d’autant plus surprenant qu’il laisse penser avec force à l’influence d’un certain “état d’esprit”. La TDC confirme la justesse de cette intuition d’un lien acausal entre l’état d’esprit et certains évènements à travers les synchronicités, lien initialement introduit par Wolfgang Pauli (Prix Nobel de Physique) et Carl Gustav Jung.

Le point le plus intéressant de la Théorie de la Double Causalité est qu’elle se présente comme une théorie expérimentalement vérifiable, à la fois scientifiquement et sur le plan personnel. L’influence du futur sur le présent (ou rétrocausalité) a par exemple fait l’objet de nombreux travaux théoriques et d’une expérimentation scientifique publiée dans une revue à comité de lecture, et la production volontaire de synchronicités a été vécue par l’auteur* à l’occasion de plusieurs avalanches de coincidences décrites dans son livre et dont certaines ont été considérées par lui comme des preuves directes de la seconde causalité. En nous expliquant comment nous pouvons mentalement provoquer les coïncidences, et même en faire bon usage, ce livre < La Route du Temps > nous montre aussi de quelle façon la TDC peut se préter à des expériences reproductibles.

Il apporte enfin une réponse édifiante sur le mécanisme des synchronicités qui ne se limite pas ce champ. La TDC permet en effet de lever également le voile sur beaucoup d’autres phénomènes mystérieux qui traversent les siècles en défiant la raison humaine.

Commenter cet article